Acheter une compagnie

L’intégration post-acquisition – comment profiter des bénéfices attendus

La recherche indique que plus de deux tiers des fusions ne donnent pas les résultats escomptés ; découvrez ici quels sont les pièges typiques à éviter et comment planifier une intégration réussie.

Pour la plupart des transactions d’acquisition, les acquéreurs sont généralement très bien informés et se sont entourés de toute une armée d’experts qui les conseilleront autant pour l’obtention des meilleures conditions de transaction possible que pour l’obtention du financement, la vérification diligente et l’établissement d’une structure fiscale optimale. Le temps et les énergies consacrés à clôturer la transaction seront souvent beaucoup plus importants que le temps investi à planifier l’exploitation subséquente de l’entreprise et à la façon dont on obtiendra les synergies et les bénéfices attendus. Ce manque de préparation de « l’intégration post-acquisition » pourra avoir des conséquences négatives importantes dans les semaines qui suivront l’acquisition et pourrait s’expliquer par le fait que, pour certains entrepreneurs, l’exploitation de l’entreprise comme telle ne génère pas le niveau d’adrénaline qu’ils ont connu tout au long du processus d’acquisition. Une autre explication pourrait être que l’entrepreneur, épuisé par la transaction, imagine la clôture comme la fin du processus plutôt que le début d’une nouvelle aventure.

Les défis et les difficultés auxquels l’acquéreur aura à faire face le jour 1 suivant l’acquisition sont nombreux. Idéalement, l’entreprise nouvellement acquise doit poursuivre ses opérations quotidiennes avec peu ou pas de dérangements pendant que l’entrepreneur aura à mettre en place les changements souhaités.

Les problèmes liés à la prise de contrôle et à l’intégration post-acquisition de l’entreprise acquise peuvent être classés à court ou à moyen terme. Les défis à court terme comprendront tout ce qui doit être fait pour être prêt le jour 1 suivant l’acquisition, tandis que défis à moyen terme comprendront tout ce qui doit être fait pour générer les bénéfices et les synergies attendus de l’acquisition.

L’intégration post-acquisition pour profiter des bénéfices attendus d’une acquisition

Les acquéreurs justifient habituellement une acquisition par les bénéfices qui seront générés après la transaction. Ces bénéfices peuvent être générés en maintenant simplement le statu quo ou en mettant en place plusieurs changements destinés à profiter de synergies ou d’autres retombées. Il est essentiel que la personne responsable de gérer l’entreprise acquise, si elle est différente de celle responsable de l’acquisition, adhère au « plan de match » et à la stratégie développés durant le processus d’acquisition. Si le « plan de match » inclut plusieurs étapes clés à la réussite de l’intégration, ces étapes doivent être bien documentées et une personne responsable de leur implantation doit être identifiée pour s’assurer qu’elles soient implantées comme prévu. Ces considérations pourraient comprendre ce qui suit :

  • Mettre en place les changements au niveau des ressources humaines tel que les changements de responsabilités, les révisions salariales, les licenciements, les réaffectations, etc;
  • Effectuer les changements requis au niveau des immobilisations tel que les acquisitions, les dispositions, les améliorations, les déménagements;
  • Mettre en place les modifications nécessaires aux procédés opérationnels, introduire de nouveaux produits, abandonner une ligne d’affaires ou des produits;
  • Gérer les impacts sociaux et psychologiques des changements introduits de manière à conserver et améliorer les compétences au sein de l’entreprise;
  • Mettre en place les changements requis au niveau des différents systèmes de contrôle, des systèmes informatiques, des processus de divulgation, etc.

Une liste de contrôle des éléments à mettre en place pour profiter des bénéfices attendus de l’acquisition est disponible sur https://cafafinance.com/outils/integration/.

Conclusion

Comme le suggère le titre de ce bulletin, l’intégration post-acquisition doit être bien planifiée. Tous les efforts investis avant la clôture pour vérifier et justifier la transaction doivent être suivis par des gestes concrets après la clôture. Les personnes impliquées durant les négociations et responsables de la décision d’acquérir l’entreprise doivent transmettre les informations nécessaires aux personnes qui seront responsables de gérer l’entreprise subséquemment. Les hypothèses et les éléments soulevés durant le processus d’acquisition ainsi que les problèmes et les opportunités issus de la vérification diligente doivent être adressés et résolus adéquatement. Un acquéreur ne devrait jamais assumer que son plan d’acquisition sera adopté sans qu’il ait été documenté adéquatement et que des responsabilités précises n’aient été attribuées aux personnes responsables de le mettre en oeuvre. Selon la complexité de la transaction effectuée, il pourrait être souhaitable d’obtenir des ressources humaines temporaires pour assister le personnel responsable de l’implantation. Idéalement une équipe d’intégration pourrait même être créée avant la clôture de manière à ce que tout soit en place une fois la transaction clôturée. Cafa peut vous aider tout au long du processus d’acquisition en vous aidant à identifier les éléments à considérer après la transaction.

Restez à l'affût

Inscrivez-vous à l'infolettre et restez à l'affût des nouvelles de l'industrie, développez vos connaissances et recevez des conseils pertinents en avant-première.